Près de 20 ans après les premières actions en matière de réduction de ses impacts sur l’environnement, McDonald’s France renforce la lisibilité de son action en consolidant les différentes démarches de progrès au sein du Plan EcoProgress. La redéfinition de la stratégie environnementale de l’enseigne a pour but d’en faciliter la lecture par l’ensemble des parties prenantes, internes et externes, de redire la logique d’intervention construite par l’enseigne sur l’ensemble du cycle de vie de l’activité de restauration rapide et de réaffirmer l’engagement environnemental de la marque au moment de l’émergence de sa stratégie de développement durable.

Le plan EcoProgress s’articule autour de trois piliers principaux. Si la question des gaz à effet de serre reste la priorité d’action, aucun critère environnemental n’est laissé de côté : matières premières, eau, énergie, déchets, travail sur les filières amont et aval, les bâtiments, la logistique, l’intégration locale sont autant de thématiques intégrées à ce plan.
Les 3 piliers du plan EcoProgress traduisent l’exhaustivité de l’action environnementale de McDonald’s France :
› Les actions en amont des restaurants : déploiement de la stratégie agroécologique, réductions des impacts dans les usines des fournisseurs et optimisation de la logistique.
› Les actions au sein des restaurants : déploiement du plan énergie et gestion des ressources naturelles, intégration paysagère et efficacité énergétique des bâtiments, réduction de l’impact des déplacements des salariés.
› Les actions en aval des restaurants : déploiement du Programme Emballages Abandonnés, éco-conception des emballages, tri et valorisation des déchets en fin de vie.


en savoir +

Reporting Développement Durable de McDonald’s France
Journal du Développement Durable édition 2012

Partagez cet article