Supinateur ou pronateur ? | Le Marathon Vert
18/05/2020
Image Course à pied : êtes-vous supinateur ou pronateur ? - Photo 0

Si vous êtes un adepte de la course à pied, ces termes ne vous sont pas inconnus. Et pour cause, ils définissent votre type de foulée et il est essentiel de savoir quelle est la vôtre ! La pronation correspond à l’angle entre le tibia et votre pied, et en fonction du mouvement du pied, vous êtes soit supinateur, soit pronateur.

Pronateur ou supinateur : quelles différences ?

En fonction de l’inclination de votre pied lorsque vous courez, votre foulée peut être neutre, supinatrice ou pronatrice. Pour le savoir, c’est assez simple. Le mouvement de votre pied se fait vers l’intérieur ? Alors vous êtes pronateur. Si le mouvement se fait vers l’extérieur, vous êtes supinateur. Bien connaître votre mouvement de pied est essentiel notamment lors du choix de vos chaussures de running, afin qu’elles soient le mieux adaptées à votre foulée.

Comment savoir si je suis pronateur ou supinateur ?

La première méthode consiste à filmer une séquence de course à pied, idéalement sur un tapis de course. En visionnant la vidéo au ralenti, vous devriez identifier l’orientation de votre pied lors de vos foulées. Vous pouvez également regarder de plus près vos chaussures de course et notamment leurs semelles : si elles sont plus usées à l’intérieur, vous êtes certainement pronateur, et à l’inverse si l’usure est sur le côté extérieur, vous êtes plutôt supinateur.

En fonction de votre profil, il est important d’investir dans des chaussures de running adaptées car la chaussure de pronateur n’a pas les mêmes caractéristiques que la chaussure de supinateur. En effet, le pronateur a besoin de renfort du côté intérieur afin de limiter l’affaissement de ce côté-là, et inversement pour le supinateur.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus Accepter